23/08/2009

Infrarouge, la TSR a-t-elle capitulé face à la Libye ?

tsr_ch_biglogo.gif

Alors que l'émission Infrarouge n'est pas terminée, je suis déjà folle de rage contre la TSR.

Mme Esther Mamarbachi, productrice responsable de cette émission se comporte d'une manière scandaleuse avec ses invités et mène un débat duquel la réponse au titre de l'émission ne va pas apparaître.

1940.jpgA force de couper la parole à ses invités, à force de ne pas diriger le débat et de simplement forcer des antagonistes à s'affronter, en ne créant pas un échange d'idées, en cherchant la polémique, voire la démission de M. MERZ, en ne

présentant pas les données de l'affaire en préambule, laissant le téléspectateurs dans l'expectative, cette louve aux crocs longs ne nous a pas offert une émission politique à la hauteur du sujet.

 

Et ses invités :

 

M. LUSCHER qui se borne à dire que le tribunal "arbitraire" ne va pas juger les faits, ni la justice ou la police genevoise.

M. ZIEGLER qui se voit reproché ses liens avec la Libye, alors qu'il est un sociologue reconnu et qu'il a eu lui le courage de dire que l'accord signé par M. MERZ était inacceptable.

M. LEUBA qui a tenu la corde en ayant des propos cohérents en défendant le droit cantonal au-delà du fédéralisme.

M. NIDEGGER qui fait fi des intérêts genevois, au profit d'une suisse économique que son parti connaît bien aussi.

M. VALENTE qui humainement a remis l'église au milieu du village en parlant des otages, et surtout de leur retour en Suisse.

Et enfin, un radio-trottoirs dans les rues de la Tchaux alors qu'on aurait préféré l'avis des genevois.

img-495-480x270.jpg

Non, décidément vous n'avez pas été bonnes Mme Esther Mamarbachi, ni Infrarouge, ni la TSR.

On ne traite pas un sujet pareil aussi mal, en 52 minutes, car ce n'est pas de l'information, juste un talk show qui n'intéresse personne.

Même dans ma meute, on laisse la parole aux autres, juste pour connaître leur position, leur idée, leur choix !

Pertinence, un Louve qui regarde Les Experts Miami ...  

 

 

 

 

 

21:02 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (21)