03/07/2012

"Le terrain ne ment jamais"

Les hommes sont impitoyables entre eux. Ma meute et moi observons les conséquences d'une élection complémentaire et que constatons nous :

- l'humain a besoin de chefs de meutes

- l'homme aime le pouvoir mais peine à l'exercer

- la providence chasse parfois l'évidence

- la sélection est rarement naturelle

- parfois, l'expérience prend le dessus

Autour de Bernex, j'ai souvent constaté que les agriculteurs savaient être à l'écoute de leurs terres. Par contre, autour de la cathédrale, rares sont ceux qui savent tendre l'oreille et avoir une écoute attentive des éléments.

Un vent nouveau semble pourtant être arrivé, car un technocrate qui affirme que "le terrain ne ment jamais" et qui ose s'y rendre, le parcourir, le découvrir, l'observer et l'écouter ne peut fondamentallement pas n'être qu'un faire-valoir.

Reste à vérifier la durabilité des actes par les décisions, car en politique si rien n'est certitude il reste l'espoir de chasser de mauvaises habitudes.

Pertinence, la Louve de Bernex.

 

 

 

 

-

 

10:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)