23/08/2009

Infrarouge, la TSR a-t-elle capitulé face à la Libye ?

tsr_ch_biglogo.gif

Alors que l'émission Infrarouge n'est pas terminée, je suis déjà folle de rage contre la TSR.

Mme Esther Mamarbachi, productrice responsable de cette émission se comporte d'une manière scandaleuse avec ses invités et mène un débat duquel la réponse au titre de l'émission ne va pas apparaître.

1940.jpgA force de couper la parole à ses invités, à force de ne pas diriger le débat et de simplement forcer des antagonistes à s'affronter, en ne créant pas un échange d'idées, en cherchant la polémique, voire la démission de M. MERZ, en ne

présentant pas les données de l'affaire en préambule, laissant le téléspectateurs dans l'expectative, cette louve aux crocs longs ne nous a pas offert une émission politique à la hauteur du sujet.

 

Et ses invités :

 

M. LUSCHER qui se borne à dire que le tribunal "arbitraire" ne va pas juger les faits, ni la justice ou la police genevoise.

M. ZIEGLER qui se voit reproché ses liens avec la Libye, alors qu'il est un sociologue reconnu et qu'il a eu lui le courage de dire que l'accord signé par M. MERZ était inacceptable.

M. LEUBA qui a tenu la corde en ayant des propos cohérents en défendant le droit cantonal au-delà du fédéralisme.

M. NIDEGGER qui fait fi des intérêts genevois, au profit d'une suisse économique que son parti connaît bien aussi.

M. VALENTE qui humainement a remis l'église au milieu du village en parlant des otages, et surtout de leur retour en Suisse.

Et enfin, un radio-trottoirs dans les rues de la Tchaux alors qu'on aurait préféré l'avis des genevois.

img-495-480x270.jpg

Non, décidément vous n'avez pas été bonnes Mme Esther Mamarbachi, ni Infrarouge, ni la TSR.

On ne traite pas un sujet pareil aussi mal, en 52 minutes, car ce n'est pas de l'information, juste un talk show qui n'intéresse personne.

Même dans ma meute, on laisse la parole aux autres, juste pour connaître leur position, leur idée, leur choix !

Pertinence, un Louve qui regarde Les Experts Miami ...  

 

 

 

 

 

21:02 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

Le tribunal arbitral que vous mentionnez pourrait bien être arbitraire, en effet.
Il y en a beaucoup qui pensent comme vous !

Cordialement.

Écrit par : Michel Sommer | 23/08/2009

Jeu de mot ou adjectif qualificatif de circonstance .. merci M. SOMMER.

Meilleurs messages.

Écrit par : Minet | 23/08/2009

Chère Pertinence,
Etes vous vraiment étonnée du choix de l'émission? Il fallait que l'on parle de la Lybie, de ce chantage et de la réaction du gouvernement. La TSR se devait de faire une émission et je pense que les choix d'infrarouge et de Madame Sommer, comme animatrice ne pouvaient être plus judicieux.
Si nous avions eu droit à un ou une journaliste de qualité, connaissant son sujet, son travail, posant les bonnes questions et ayant eu le courage d'inviter Monsieur Moutinot. Une personne de qualité eut entraîné un débat plus que houleux, remettant en question tout ce qui s'est passé et provoquant de fortes réactions au près du public. Un tel débat aurait fait boule de neige. Je pense qu'on....a intentionnellement choisi l'émission et la présentatrice de façon à rendre ce débat médiocre et peut intéressant.

Écrit par : féline | 23/08/2009

Non Féline, je ne suis pas animatrice (ni animateur) de télévision, ni d'Infrarouge !
Mais si vous voulez, je veux bien essayer de relever le défi !

Bien cordialement.

Écrit par : Michel Sommer | 23/08/2009

Mille excuses il s'agissait de Madame E Mamarbachi, l'heure tardive ou la tristesse de voir une émission bâclée et mes doigts se sont emballés sur le clavier de mon ordinateur.
Chère Pertinence,
Êtes vous vraiment étonnée du choix de l'émission? Il fallait que l'on parle de la Libye, de ce chantage et de la réaction du gouvernement. La TSR se devait de faire une émission et je pense que les choix d'infrarouge et de l'animatrice, ne pouvaient être plus judicieux.
Si nous avions eu droit à un ou une journaliste de qualité, connaissant son sujet, son travail, posant les bonnes questions et ayant eu le courage d'inviter Monsieur Moutinot. Une personne de qualité eut entraîné un débat plus que houleux, remettant en question tout ce qui s'est passé et provoquant de fortes réactions au près du public. Un tel débat aurait fait boule de neige. Je pense qu'on....a intentionnellement choisi l'émission et la présentatrice de façon à rendre ce débat médiocre et peut intéressant.

Écrit par : féline | 23/08/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjoru Pertinence,

merci pour votre petit commentaire.

On s'égare dans cette affaire. Objectif 1, ramener les otages.

Le reste, est une toute autre histoire.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23/08/2009

chère féline, j'aime bien vos crocs mais effectivement M. SOMMER, prof de langue n'est pas Mme SOMMER, journaliste Mise au Point et mauvaise langue ..

Bonne soirée chère congénère ..

Écrit par : Minet | 23/08/2009

Bonsoir Pertinence,

en effet ce débat ce soir qui n'en fut pas un .... avec un présentatrice incapable de maitriser son monde et pas plus son sujet, voilà ce que nous avons vécu en direct sur le plateau de la TSR...

lamentable... rien d'autre a dire....
non comme mon ami Stéphane Valente , le retour rapidement des otages.......et après on pourra reparler du tribunal arbitraire ....... ect....

Écrit par : eliane | 23/08/2009

Merz est un opportuniste, il part en se disant qu'il y a une amnistie générale dans quelques jours et que si en plus il signe des excuses il est sur de ne pas être bredouille ! C'est mal connaitre les kadhafis !
Mais le problème, c'est que la "libye" a fait appel aux compétences d'un tribunal arbitral qui ne rendra pas son avis avant belles lurette !
Donc si nous suivons cette logique, nous ne les verrons pas dans quelques jours, nos conseillers fédéraux seraient-ils si cons ? ou c'est moi ?

Écrit par : Karl | 24/08/2009

Mamarbashi est plus à l'aise avec ramadan qu'avec des démocrates !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

Ce qui est aussi incroyable, c'est que pour sûr, ziegler en allant voir son frère mouhamar, qu'il embrasse généreusement à chaque voyages et il en a bien fait une centaine avec la libye, va dire à son pote de bien faire chier le radical merz en privilégiant les démarches de calmy. A moins qu'il en veuille à mort à la calmy, qui lui a quand même piqué le poste de conseiller fédéral ? (on ne met pas 3 fois de suite un genevois à berne)
Et que malgré ses salams aleks à la tv, il veut lui en mettre une dans les dents !
Le pauvre ziegler, il ne doit plus dormir et se retourner, un coup à droite et un coup à gauche, car kadhafi l'écoute et lui doit bien ça !
Et le plus drôle, les udc qui essayent de toucher le pock et qui ne comprenne rien à la politique et veulent absolument un bout de nonos !
Comique la Suisse romande, on dirait le Groland de moustique !
Voilà où nous a mené le moutonnage scolaire et l'enseignement rébarbatif, des gros ploucs qui ne savent pas s'exprimer et qui se contredisent eux même à tous les contours, belle génération d'assureurs et de fonctionnaires, on est pas sorti de la m !
Avec de pareilles débiles tant dans les médias que dans la politique se salons de thé, on voit les loups nous retrouver sur un terrain où le bon ton garanti par les comptes à numéros nous protégeais, mais maintenant que les dictateurs changent de paradis, les coups tombent et nos incapables se bouffent parmi comme putes pour un micheton !
Attendez que chinois fassent de meilleurs chocolats et que les coréens fassent des montres de luxe et il ne restera même plus un tourne vis !
Le temps des politesses et des compromis bancaires sent la débandade à plein le pif et en plus on a les blocheriens sur les reins, à coups de pub dans les médias nationaux, nos banques nous ont mit ces tarés dans pattes, il nous ne restera plus qu'a fabriquer des petits drapeaux et en avant les fanfares et les kermesses bien rangées, comme le premier août à Vernier, 100 fois plus de saucisses que d'immigrés, le fiasco total !
Bonne chance et au prochain coup dure, quoi qu'on est pas sortis, voir entrés des deux premiers !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

C'est vrai, Infrarouge a quelque peu dérapé. A qui la faute? Je ne pense pas qu'Esther Mamarbachi soit en cause, mais ses interlocuteurs. Oui, l'important pour le moment, c'est ramener les otages.
J'ai appris une chose intéressante hier soir:

Visiter librement un despote et psychopathe, est-ce digne d'un Suisse? Selon l'écho d'hier soir, Jean Ziegler le fera. S'il veut ramener dans ses bagages les 2 directeurs d'ABB, il aura intérêt de ne pas oublier l'enveloppe. Oui, les étrennes de Fr. 500'000 pour Hannibal II ! S'il réussit, j'irais le remercier (avec une bouteille de Merz-Water, pardon d'Appenzeller sous les bras) à Russin, même à pied s'il le faut !

In Petrol Veritas. Et si le clan Kadhafi attendait les excuses du dynamique Moutinot, pour l'excès des troupes de Monica (?) ou de Laurent, avant de signer le sauf-conduit ? Bon Dieu, Stephane et Genevois, il est temps de faire enfin notre mea culpa !

Au fait, qu'a fait ABB ou qu'est-ce qu'elle a pu entreprendre pour faire libérer ses 2 collaborateurs ? On n'en sait rien. Est-ce que leurs mains sont également liées, liées par l'or ? Intéressant, non !

*Salut Minet, le tribunal arbitral international n'est peut-être juridiquement pas tenable, mais Berne pourrait aussi l'organiser, en sollicitant des avocats de Genève (Luscher et Cie). Ainsi l'Etat de Genève récupérait au moins une partie (le fisc sur les honoraires juteux) ! Et qui paiera les pots cassés ?

Écrit par : Etoile de Neige | 24/08/2009

Le tribunal arbitral devrait condamné les libyens qui ont reçus des excuses de la Suisse ?
Pas mal comme raisonnement, Etoile lisez mes postes !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

"M. ZIEGLER qui se voit reproché ses liens avec la Libye, alors qu'il est un sociologue reconnu"

Le fait que Ziegler soit un socilogue "reconnu" (pas par tout le monde) n'empêche pas qu'on lui reproche d'"entreternir" (une coquille marrante, je la garde) des liens ambigus avec la Lybie, il n'y a aucune contradiction là-dedans: Les intellectuels, aussi reconnus qu'ils soient, n'ont jamais cessés dans l'histoire de se tromper, surtout lorsqu'ils étaient communistes au départ. Ainsi Aragon, grand poète surréaliste reconnu, était un grand admirateur de Staline. Devra t'on ne pas le lui reprocher sous prétexte qu'il est un grand poète?

Mon parrain, un brave intellectuel de gauche crêtois, communiste grec depuis la génération de son grand-père, est docteur en sociologie, et grand admirateur de Ziegler. Celà ne l'empêche pas de dire des énormités intolérable sur l'ère stalinienne à grand coup de falsifications historiques arrageant sa vision idéale des grands génocidaires à marteau et à faucille. Alors cet argument, excusez, n'a aucun sens.

Et finalement il n'y a "science" plus molle que la Sociologie. Du vent, un courant d'air juste bon à rafraîchir les couloirs de quelques tours d'ivoirs académiques.

Et comme sa position de showman turblion international est aisée en comparaison de celle des grands hommes d'Etats! Ziegler c'est comme Cohn-Bendit: Des paroles et du vent!

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 24/08/2009

Carlitos, ok pour le sociologue, pour l'intello faudra encore des preuves, il cours derrière des bidochons rampants comme un clébard de grand mère !
Si il suffit de trainer avec des polpot des Sawimbi et autres kadhafi pour se déguiser en intello, j'en ai plein le frigo des pantoufles de l'histoire !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

@Karl

On est d'accord, mais allez convaincre une personne persuadée de la grandeur intellectuelle d'un homme publique quelconque qu'elle se trompe... C'est le même effet qu'avec Tariq Ramadan. Je me souvient d'un débat IR où Romaine Jean avait sorti à Freyssinger: "Oui, mais Mr. Ramadan est un intellectuel reconnu" (sous entendu. LUI contrairement à VOUS) ou quelque chose du genre... Allez argumenter pour les convaincre que TR n'est pas un intellectuel reconnu, ou en tous cas qu'il est très contesté, à part dans le range des journalistes occidentaux qui de toute manière ne lisent ni ne comprennet ses livres, ça demande une énergie phénoménale. Simplement démontrer qu'un intellectuel peut être un parfait crétin comme un autre dans bien des situations est beaucoup plus efficace: les exemples abondent!

Et je me souviens du spectacle d'une musicologue communiste italienne, Giovanna Marini (Grande experte des techniques vocales et des polyphonies de la musiques populaire italienne et grandes interprète de ces dernières) qui avait connu Pierre Paolo Pasolini et lui avait rapporté les mots de son grnd-père:

"Il n'y a rien de plus ignorant qu'un intellectuel que l'on sort de son domaine spécifique"

Par exemple Jean Ziegler n'est ni économiste ni politologue, mais il s'exprime sur ces sujets, avec une grille de lecture très platement marxiste comme il l'a démontré à la fin du débat. En fait il faisit le procès de Mertz non pas pour son action à Tripoli mais plus largement parce qu'à ses yeux être libéral est un crime. Et sur le registre anti-capitaliste on a toujours pas compris quelles étaient les alternatives à ses yeux, enfin, à demi-mots quand il est parti dans ses envolées lyriques sur le jeune général Kadhafi "libérant" (par un coup d'Etat) la Lybie, on pourrait comprendre que c'est quelque part entre le totalitarisme version socialiste et une démocratie sans la liberté d'entreprendre. Un truc forcément voué à l'échec, à moins d'avoir le sol bourré de matière première et un peuple prompt à embrasser les pompes d'un anti-prince du désert plutôt qu'à se révolter.

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 24/08/2009

Attention. Je n'ai pas évoqué le mot "démocratie" en pensant à la lybie, mais parce que zigler reste un démocrate nostalgique de la dictature de gauche engendrée par un hypotéthique grand soir qu'il n'a jamais vécu, mais il est clairement contre la liberté économique, qui pour moi reste une liberté individuelle fondamentale.

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 24/08/2009

Pour une licencié en science politique, Esther Mamarbachi m'a toujours etonné par son agressivité sans finesse et surtout les enormités simplistes qu'elle est capable de proferer durant les debats.

Écrit par : Eastwood | 24/08/2009

Ziegler sociologue reconnu?

Dans infrarouge il a mis en avant son travail de sociologue quand il est reçus par Kadhafi ou Castro.

Et de dire après que,Cuba n'est pas une dictature.Comme il là annocé dans le "Matin"il y a une année,prouve qui la surement eu son diplôme de sociologue dans une pochette surprise.

Une fois de plus le débat "infrarouge" fut dirigé par une nullité de la TSR.

D.J

D.J

Écrit par : D.J | 24/08/2009

Socio c'est la fac des fainéants et incultes, ils finissent comme prof,ou à l'hospice, lui il a choisit d'être pot des dictateurs !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

Si chaque fois que des Suisse se font prendre en otage, le président de la conf, doit faire des excuses !

Écrit par : Karl | 24/08/2009

Les commentaires sont fermés.